Challenge for Europe

To read thos post in english, click here

Nous demandons que l’Université échappe aux règles de concurrence. Fixé en 2000, l’agenda de Lisbonne organise les conditions de l’Espace européen de Recherche (ERR). Les objectifs récemment mis à jour visent à construire un marché commun de la connaissance, au service de la seule initiative économique. Or c’est d’une société de la connaissance dans laquelle recherche et enseignement supérieur sont considérés comme des biens communs irriguant toutes les dimensions de la société dont l’Europe a besoin.

————————————————————————

Article écrit par Catherine Bourgain, présidente de la Fondation Sciences Citoyennes, chargée de recherche à l’INSERM

Author :
Print

Comments

  1. Bonjour,
    Félicitations pour ces propositions claires et volontaires. Nos universités sont réellement en train de se soumettre aux logiques du marché et de la concurrence, victimes à la fois d’un déficit de soutien public et de rankings biaisés. L’Europe a réellement son rôle à jouer pour garantir la diversité de l’enseignement et de la recherche, ainsi que de promouvoir les collaborations entre les universités.
    Comparativement à l’Amérique du Nord, nous avons hérité d’un réseau universitaire solidaire de la société dans laquelle il s’inscrit, et il faut développer une politique forte au niveau européen pour éviter que cela ne s’érode.
    Avec tout mon soutien pour cette belle initiative d’un débat citoyen!
    Emmanuel

Comments are closed.