Challenge for Europe

Dans un milieu rural comme celui du Tchad, les activités agricoles sont primordiales. Un paysan qui ne parvient pas à dégager un surplus agricole n’améliorera jamais sa santé et celle de sa famille. Il n’enverra jamais ses enfants à l’école. Le paysan extrait l’entièreté de ses besoins de la terre. Il doit donc produire suffisamment. Aujourd’hui, les paysans africains se posent une question cruciale : l’Europe les écoutera-t-elle ? Actuellement, les agricultures familiales et paysannes sont menacées par les politiques agricoles néolibérales qui accompagnent la globalisation.

Pour lire l’article complet, cliquez ici

————————————–

Article écrit par KOLYANG Palébélé, Président du Conseil National de Concertation des Producteurs Ruraux du Tchad (CNCPRT)

Author :
Print